Comment faire référencer son site sur Google Actualités ?

Référencement sur Google Actu

Google Actualités est un service spécialisé dans le traitement d’infos en temps réel. En France, il a un grand succès et n’est pas réservé aux plus gros sites d’informations. Effectivement, le Saint-Graal du référencement naturel est accessible même aux petits sites, à condition de les configurer pour répondre à certaines exigences.

Un club réservé aux sites d’actualités

Au risque d’enfoncer une porte ouverte, précisons tout de même que pour être référencé par Google Actualités, il faut être un site d’actualité. C’est-à-dire qu’en plus de l’article qui sera peut-être référencé par Google Actualités, le reste du contenu de votre site devra également être d’actualité.

La raison de cette exigence est assez simple et également assez évidente. Google veut proposer à ses utilisateurs du contenu de qualité et s’évertue à l’améliorer quotidiennement. Alors, pour Google Actualités, le célèbre moteur de recherche préfère présenter à ses utilisateurs des actualités en provenance de sites professionnels et rompus à l’exercice de la rédaction de contenu d’actualité.

Une petite astuce vous permettra d’obtenir une dérogation à cette obligation : utiliser le site d’un grand média pour lancer un blog dessus. Presque tous les grands médias proposent ce service. L’inconvénient, c’est que vous offrirez votre contenu au grand média qui vous héberge, mais il pourra apparaître parmi les actualités de Google.

Des exigences à respecter

Au-delà de l’obligation d’être un site dédié au traitement de l’actualité, il y a certaines obligations de fond et de formes à respecter. Par exemple, ne vous amusez pas à relayer des « Fake News », au risque de vous retrouver sur la liste noire de Google et ne plus pouvoir jamais être référencé dans les actualités.

En plus de cette obligation déontologique, il faut également pouvoir justifier d’une certaine cadence de publication (au moins deux articles par semaine). Comme celle d’être un site d’actualité, cette exigence permet de rassurer Google quant à la qualité du contenu que vous produisez.

Enfin, il ne faut évidemment pas se rendre coupable de plagiat et ne surtout pas voler la propriété intellectuelle de quelqu’un d’autre. Alors, oubliez immédiatement le copié-collé et assurez-vous de n’illustrer vos contenus qu’avec des images libres de droits. D’une manière générale, vous aurez tout à gagner à produire un contenu original et de qualité.

Privilégiez les infos immédiates

Si vous voulez être référencé sur Google Actualités, il va falloir que vous produisiez un contenu de qualité, mais surtout un contenu qui répond à l’actualité du moment. Si vous voulez multiplier vos chances de référencement, vous devez vous organiser pour réussir à publier des articles sur des infos quasiment en « temps réel ».

Effectivement, si vous faites parti des premiers à publier au sujet d’une info à peine publiée, vous avez plus de chances d’apparaître dans les actualités de Google. Vous pouvez également sélectionner quelques thèmes d’actualités plus spécifiques où vous aurez moins de concurrence pour multiplier vos chances.

Configurer son site pour répondre aux exigences techniques

Évidemment, à toutes ces exigences de contenus s’ajoutent des exigences techniques imposées par Google. Votre site doit impérativement répondre à ces exigences pour être référencé dans les actualités. Rassurez-vous, rien d’insurmontable.

En premier lieu, vous devez avoir des URL uniques et permanentes. Pas question d’avoir recours à des URL temporaires ou à des liens raccourcis. L’objectif pour Google, c’est de permettre à l’utilisateur d’identifier le site sans avoir à cliquer.

Deuxièmement, votre méta description doit être à jour et vos balises méta doivent être correctement paramétrées. Puis, votre site ne doit pas contenir de liens en javascript ou d’iframe et doit également proposer un maximum de contenu en HTML et pas d’autres formats difficilement lisibles. Enfin, vous devez veiller à vous munir d’un sitemap adapté à Google Actualités. La search console de Google peut vous y aider, tout comme certains plugins et d’autres logiciels de gestion de site web.

Remplissez le formulaire

Dernière étape avant de retrouver votre contenu sur Google News : remplir un formulaire pour faire connaître à Google les ambitions de votre site d’actualités. Rien de particulièrement insurmontable ici encore.

Remplir ce formulaire ne vous demandera pas plus de quelques minutes et il vous suffira de renseigner l’adresse de votre site ainsi que sa langue de publication et la ligne éditoriale que vous lui avez choisie. Ainsi, si vous êtes spécialisé dans une thématique bien précise, Google saura où vous trouver et où vous placer.

Enfin, sachez que ce formulaire vous offre également l’opportunité de ne renseigner qu’une partie de votre site, comme votre blog par exemple. Prenez donc soin de ne pas renseigner l’adresse de votre boutique en ligne parce que Google Actualités risque de ne pas savoir quoi en faire.

Bing et les autres alternatives

Si Google et son service de référencement des actualités sont très largement leaders dans le domaine, il ne faut pas pour autant oublier que d’autres moteurs de recherches existent et qu’ils proposent également des catégories réservées à l’actualité.

On citera notamment le moteur de recherche de Microsoft, Bing dont le design a récemment été totalement refondé pour intégrer, sur la page d’accueil, des actualités récentes. Cette nouvelle présentation a été spécialement pensée pour donner envie à l’utilisateur de cliquer sur les actualités proposées en privilégiant l’utilisation d’une image et d’un titre court, mais évocateur.

Enfin, prenez le temps de vous renseigner sur les autres moteurs de recherche comme le célèbre Yahoo ou le tout nouveau moteur européen Qwant qui, en plus de respecter votre vie privée en n’enregistrant aucune de vos informations personnelles, sélectionne ses actualités en croisant les résultats d’autres moteurs de recherche et des réseaux sociaux.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *