S’intéresser aux sciences cognitives pour réaliser son étude de marché

Sciences cognitives, conception web et étude de marché

Les études de la psychologie, des neurosciences et de l’intelligence artificielle viennent de plus en plus enrichir les études consommateurs. Les sciences cognitives sont une étape à aborder si vous désirez créer votre site internet afin de cibler au mieux votre public.

Un manque de confiance de la part des consommateurs

Les spécialistes des études sont de plus en plus enclins à utiliser des protocoles d’observation et de compréhension afin d’analyser au mieux les attentes des clients. Le consommateur donne de moins en moins sa confiance aux enseignes. Selon une étude réalisée par l’institut d’étude marketing et opinion, Enov, les trois quarts des Français affirment ne pas avoir entièrement confiance dans les marques. La majorité déclare avoir besoin de rentrer en contact avec les entreprises afin d’être associé à leur développement et à leur innovation.

Comprendre son client grâce aux sciences cognitives

On n’arrête plus le progrès et il faut constamment être au courant des évolutions marketing afin de s’adapter au mieux à la demande des consommateurs. En réponse à cette tendance, des cabinets conseils en sciences cognitives se développent pour s’associer avec les concepteurs web afin de les aider à cibler au mieux leurs clients. Ils utilisent alors des données issues de la linguistique, de l’anthropologie, de la psychologie, des neurosciences, de la philosophie et de l’intelligence artificielle.

Lors de la création d’un site internet, il est important de prendre en compte les tendances actuelles et se s’aligner au marché afin de cibler ses produits. Les sciences cognitives constituent un ensemble de disciplines scientifiques visant à l’étude et la compréhension des mécanismes de la pensée humaine. L’enjeu est de taille puisqu’elles permettent de déterminer ce qui amène les consommateurs à faire tel ou tel achat.

Ce nouveau concept prend de plus en plus d’ampleur au sein des entreprises car les études réalisées sur le cerveau humain ces vingts dernières années ont démontré l’importance de l’émotion dans la prise de décision. Le travail à réaliser pour ces experts en sciences cognitives est alors de trouver le moyen de toucher sensiblement le consommateur. Ils se considèrent donc comme une base de connaissances permettant d’enrichir et d’affiner la palette des approches traditionnelles : «Les sciences cognitives nous permettent de mieux identifier les consommateurs et de dégager ainsi de nouvelles pistes d’innovation encore plus intéressantes» révèle Guillaume Petit, directeur des affaires publiques chez Ipsos.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *